Entreprendre en ESS

Lorsqu’on évoque le monde de l’entreprise, les exemples se focalisent sur le modèle des sociétés privées de capitaux SARL, SA... Or, il existe un autre type d’entreprises, dont le nombre et l’importance ne sont pas des moindres et qui représentent aujourd’hui une bonne part de la population active de notre région (environ 17,5% de l’emploi privé en Poitou-Charentes). Ces entreprises relèvent de ce qu’on appelle l’Économie Sociale dont le statut juridique, inscrit dans la loi, est associatif, coopératif ou mutualiste. Et comme les autres entreprises, elles contribuent à la création de richesse.

La principale caractéristique de l’Économie Sociale repose sur les principes de sociétés de personnes. Ce type de structure n’a pas pour objectif de rémunérer les détenteurs des capitaux – ce qui est le fait de l’entreprise de type capitalistique, telles les traditionnelles sociétés anonymes – mais de fournir un service, un bien à ses membres au meilleur coût.

Ces structures relevant de l’Économie Sociale se distinguent en premier lieu par leur projet collectif.

Dès lors, elles appartiennent à leurs membres. Les excédents réalisés sont généralement réinvestis au sein de la structure, ce qui consolide leur actif, donc leur pérennité ; ils sont parfois redistribués aux membres sous forme de ristourne. Enfin, la gouvernance des entreprises d’Économie Sociale est démocratique, ce qui signifie que les décisions sont prises par un Conseil d’Administration ou une Assemblée Générale élus suivant le principe d’égalité entre ses différents membres : « une personne = une voix ».

L’Économie Sociale n’a rien d’une chimère. C’est un modèle bien vivant qui fait ses preuves depuis deux siècles. Les associations, coopératives et mutuelles sont impliquées dans des secteurs d’activité des plus variés, parfois leader dans leur domaine – par exemple dans les domaines de la banque, de l’assurance, de la mutuelle de santé – et présentes dans la distribution, le bâtiment, les services à la personne ou encore l’éducation, le sport, la culture, l’insertion, l’environnement...

Du fait de cette grande diversité, plus d’un citoyen sur deux a recours aujourd’hui aux services d’entreprises d’Économie Sociale, trop souvent sans le savoir, sans avoir conscience que ces entreprises, sont un peu les leurs.

Vous souhaitez créer votre activité, transformer votre association en société, reprendre l’entreprise dans laquelle vous êtes salarié ?
Pour vous, être « Chef d’entreprise » c’est avant tout défendre des valeurs humaines, sociales et environnementales au moyen d’un projet économique et collectif ?

Eh bien, c’est cela entreprendre autrement en Economie Sociale et Solidaire !

   
Le Mois de l'Économie Sociale et Solidaire 2016
CRESS : rapport d'activité 2015
   
No events